Tourisme dentaire - Voyage dentaire

Combinez votre traitement buccal et vos vacances !

Mise en garde et prudence lors

de tourisme dentaire


En conclusion, le tourisme dentaire et médical, certes, est une tendance séduisante par le  prix, par la qualité des soins, d’accueil et de séjour, et par les compétences des médecins et des dentistes, si ceux-ci sont qualifés. Mais qui n’est pas dénuée de risques surtout quand un problème opératoire arrive ou une complication grave s’installe alors que le patient se trouve à des milliers de km de chez lui. Des questions sont souvent posées par les patients qui se demandent ce qu’il faut faire en cas de pépin ? qui  assurera le suivi des actes une fois rentrer chez eux ? la courte durée de séjour est elle suffisante pour tel acte?  etc. … Les médecins et les dentistes compétents ont l’habitude de ces interrogations et peuvent répondent facilement à ces questions avec précision et simplicité.

Clinique dentaireD’ailleurs, c’est bien la probabilité d’un suivi mal assuré qui est le principal écueil en matière de soins à l’étranger : « Il y a de bons et de mauvais dentistes partout. Le vrai risque, c’est le praticien qui sait qu’il ne reverra pas le patient et qui bâcle le travail. »

La partie la plus difficile du voyage dentaire est donc de trouver un dentiste licencié qui travaille rapidement, à un coût raisonnable et qui peut réaliser des traitements de qualité dans un environnement hygiénique et agréable.

Quatre points importants à considérer en dentisterie.

1. La formation du professionnel

Ceci inclus la formation universitaire qui assure les connaissances scientifiques théoriques et pratiques du dentiste ; l'éducation continue, qui permet au distributeur de services de se maintenir à jour et de connaître les progrès et les découvertes en ce qui concerne les techniques, les matériaux et les équipements. 

Cette formation est certifiée par les organismes professionnels de contrôle des pays impliqués. Aussi est-il important de s'assurer auprès de ces organismes que le dentiste possède une license de pratique. La plupart de ces organismes ont aussi un département des plaintes qui peut être consulté.

2. L'équipement, les instruments et les matériaux.

La clinique dentaire doit posséder un équipement moderne complet ainsi qu'une instrumentation adéquate qui permettent de réaliser un travail rapide et précis. Il importe de vérifier que les matériaux utilisés, à la fois par le dentiste et son laboratoire, sont fournis par les grands producteurs internationaux, qui sont jaloux de la qualité de leurs produits.

3. Stérilisation et méthodes d'hygiène sanitaire

L'équipe dentaire doit toujours utiliser des techniques de stérilisation des instruments et des équipements scientifiquement reconnues, ainsi que les méthodes les plus récentes d'hygiène sanitaire. Ainsi, le port de gants, de masques et, lorsqu'indiqué, de lunettes de protection  doit être exigé. Ces précautions assurent qu'il n'y aura pas de possibilité d'infection croisée. L'infection croisée est la transmission d'un agent infectieux venant d'un instrument, du dentiste ou de ses assistants vers le patient, ou d'un patient à un autre patient. Ceci est spécifiquement capital dans certains pays qui ont un fort taux de prévalence de certaines maladies, comme le sida et les divers types d'hépatites.

C'est la responsabilité du patient de vérifier au préalable, puis d'exiger que ces méthodes de protections sanitaires soient appliqués

4. L'entregent de l'équipe dentaire à la chaise et dans la clinique.

C'est la partie relation humaine de la dentisterie. La manière dont le dentiste et les membres de son équipe communiquent avec le patient, manifestent de l'empathie et de l'écoute. Certains dentistes ont un talent naturel pour susciter la confiance.

L'entregent à la chaise inclue l'attention que le dentiste porte au patient. Observe-t-il ses réactions durant le travail ? Est-ce qu'il le bouscule et ignore son inconfort et sa douleur ? Est-ce qu'il est tellement occupé qu'il traite plusieurs patients à la fois et, en conséquence, est constamment en train de bondir d'une salle opératoire à l'autre, donnant au patient l'impression d'être sur une ligne de production ? 

En conclusion, il est important d'appliquer les mêmes principes de prudence et de discernement que l'on appliquerait dans le choix d'un dentiste dans notre pays d'origine. La recherche sur Internet, dans les Blogs et sur les forums ou de nombreux touristes dentaires font part de leurs expériences positives ou négatives, est un excellent moyen de s'informer et parfois d'entrer en contact avec des sujets qui ont eu cette expérience.

Aspects légaux et autres

1. Les poursuites pour erreurs médicales

Bien que la plupart de ces hôpitaux et cliniques dentaires ont des assurances de responsabilité professionnelle, il peut être difficile de poursuivre pour négligence, mauvais diagnostic ou incompétence à l’étranger. Non pas que les touristes dentaires n’ont pas de recours, mais les montants alloués dans ces pays sont bien inférieurs à ceux obtenus par exemple aux États-unis et dans les pays développés, sans compter la difficulté du langage, le choix de l’avocat local et les distances impliquées.

2. Les contrats d’assurance soins dentaires varient.
Selon le type d’assurance santé que vous avez, si vous en avez une, personnelle ou au travail, les couvertures varient grandement. Il est donc capital de déterminer clairement, avant votre départ, avec les officiers de votre assurance ce qui est couvert et le pourcentage de couverture de ces soins.

3. Traitements postopératoires
Pour de courtes périodes de récupération, les destinations touristiques ont d’excellentes structures permettant la remise en forme, qui peut se faire même sur les plages. Mais, pour des procédures qui exigent de longues périodes de récupération postopératoire, il faudra prévoir la consultation d’un professionnel dans votre ville et la consultation du distributeur du traitement original à l’étranger. 

4. Il n’est pas prudent de voyager seul lors de traitements importants.
Lorsque l’on reçoit un traitement chirurgical majeur ou un traitement dentaire très très important, il est prudent d’être accompagné d’un ami ou d’un parent durant et après le traitement, qui pourra vous assister s’il se produit une complication. Évidemment, les coûts augmentent proportionnellement.

AnnonceXtra - Annonces classées gratuites

Visitez Médecine anti-vieillissement
Visitez l'Annuaire Ésotérique Francophone
Visitez l'Annuaire Médecine Alternative
Visitez l'Annuaire Ésotérique et Médecine douce
Blog Défis de l'humanité

Rénovation Carl Gilbert
Rénovations grande région Montréal
514-962-8950
renocarlgilbert@gmail.com







Rénovation Carl Gilbert
Rénovations grande région Montréal
514-962-8950
renocarlgilbert@gmail.com